Rechercher
  • Alexandre Weissenbacher

Syndrome du piriforme: Comment en guérir avec l'ostéopathie



Le muscle pyramidal ou piriforme (en fonction de la nomenclature) est un muscle de la région fessière. Malgré sa petite taille il peut être la source de nombreux problèmes. L'anatomie de la région fessière fait que le muscle piriforme est idéalement positionné pour rentrer en conflit avec le nerf sciatique, ce qui fait qu'il souvent responsable de douleurs fessières et de sciatique. Son rôle dans notre posture est également essentiel. 

Anatomie du muscle piriforme

Le piriforme est que vous ne pouvez pas voir à l’œil nue, il se situe en profondeur au niveau du milieu de la fesse. Lorsque vous en souffrez vous pouvez parfois le sentir avec vos mains, vous sentez alors une sorte de corde horizontal au niveau de votre fesse. Le muscle à une forme en poire ou de pyramide ( d'où l’appellation de piriforme ou de pyramidal). Il fait partie des muscles pelvi trochantériens.

De l’origine à la terminaison :

  • Insertion : il prend son origine sur la face antérolatérale ( c'est à dire à l'avant et de côté) du sacrum de part et d’autre des deuxièmes et troisièmes foramens sacrés ( d'où sorte des racines nerveuse)

  • Trajet : son corps charnu à la forme d’un triangle. Il se dirige vers l’extérieur du bassin en direction de la région fessière. Sur son chemin, il sépare le grand foramen ischiatique en deux canaux supra et infra-piriforme. Il croise le nerf sciatique vers le milieu de son trajet.

  • Terminaison : par l’intermédiaire d’un tendon, le piriforme s’achève sur la partie supérieure du grand trochanter (ou partie supérieure du fémur).

Les actions :

Le piriforme est un abducteur de cuisse c'est à dire qu'il rapproche la cuisse du corps. Il est aussi rotateur externe, c'est à dire qu'il tourne la hanche vers l'extérieur.

Les douleurs du piriforme

Tous muscles peuvent souffrir de bursites, d'inflammation (tendinite), d'élongations, de déchirure mais lorsque l'on souffre du piriforme en général on souffre d'un conflit entre le muscle et le nerf sciatique. Pour X raisons ( mauvaise posture, traumatisme etc... ) le muscle piriforme est hypertrophié ( plus épais) et vient comprimer le nerf sciatique, cela vient irriter le nerf. C'est ce que l'on appel le syndrome du piriforme ou du pyramidal Le syndrome du pyramidal donne une douleur au niveau de la fesse parfois accompagnée d’irradiations à l'arrière de la cuisse. Cette douleur est aggravée par la position assise prolongée, la montée d’escaliers ainsi que la marche sur un terrain irrégulier. Les variations anatomiques de la trajectoire du nerf sciatique et la sollicitation excessive du muscle piriforme, due à des troubles morpho-statiques, en sont les causes principales. Il peut être également provoqué par un traumatisme direct sur le massif fessier ou un faux mouvements En outre, la pratique de la course à pied, du cyclisme et de sports asymétriques (escrime, golf, tennis etc.) peuvent favoriser l’apparition de ce syndrome. Les individus ayant des antécédents de lombosciatique ou de coxalgie sont plus sujets à cette pathologie.


Le piriforme et l’ostéopathie

Comme nous l'avons vu le piriforme vous fait souffrir en général parce que celui-ci est hypertrophié et vient comprimer le nerf sciatique. En Ostéopathie nous allons chercher à comprendre pourquoi le muscle piriforme c'est retrouvé dans cette situation par une analyse posturale et une questionnement approfondit.


En suite avec nos mains nous examinons la zone et le muscles pour comprendre les différents jeux de tension.


Et enfin nous procédons à la détente de ces dernières par des techniques tissulaire et musculaire et en fonction des cas aussi articulaire et vertébrale.


Si le patient ne souffre pas de ce syndrome depuis trop longtemps en général une ou deux séances suffirons à résoudre le problème. Mais dans le cas contraire cela dépendra aussi du niveau de la réaction inflammatoire qui immanquablement ce sera installé dans la zone. En effet pour rappel si un muscle ou un nerf est comprimé pour une longue période une réaction inflammatoire s'installe. Dans la réaction inflammatoire il y a un appel d'eau ( comme les œdèmes d'une entorse par exemple). Cela vient comprimé de plus en plus la zone qui va maintenir la compression, ce qui augmente la réaction inflammatoire et l'auto-entretien.


C'est pour ça qu'il est préférable de consulter rapidement pour ce genre de motif.


0 vue

LE CABINET

14 route de Bischwiller 

67800 Bischheim

NOS HORAIRES

Du lundi au vendredi

8h - 12h et 13h - 20h

Samedi

8h - 12h

Astreinte voir Facebook

NOUS CONTACTER

  • White Facebook Icon
  • White Google+ Icon